Entretenir votre maison à l’automne

Facebook
Twitter
LinkedIn

Afin de bien préparer votre maison pour l’hiver, un entretien automnal est de mise. Voici quelques conseils pour vous éviter de mauvaises surprises et avoir l’esprit en paix pendant la saison froide.

  1. Inspecter votre toiture. Vous allez dire : « J’inspecte quoi ? Et bien, vous devez jeter un œil sur le scellant autour de toutes les composantes qui traversent votre toiture. Par exemple, l’évent de plomberie, les aérateurs de toit, la cheminée, solins métalliques, puits de lumière. Aussi, si votre maison est équipée de gouttières, veillez à ce qu’il ne reste pas de feuilles ou autres débris à l’intérieur qui empêcherait une bonne évacuation de l’eau. Aussi, les descentes pluviales doivent éloigner l’eau le plus loin possible de votre bâtiment pour ainsi diminuer l’accumulation près de celui-ci. Si votre maison est munie d’un toit plat, vous avez au moins un drain de toit. Ce drain doit être protégé par un grillage qu’on appelle une crépine. Des débris peuvent s’amasser autour de la crépine qui crée une obstruction à l’écoulement de l’eau. Il est requis, comme pour les gouttières, de vérifier et d’enlever toute matière qui diminuerait l’évacuation de l’eau.Gouttière et descente pluviale
    Attention, si une grande accumulation d’eau est présente sur votre toit plat et que vous dégagez le drain de toit trop rapidement, il y a des risques que cette eau ressorte par les appareils sanitaires du bâtiment. Dans le doute, contactez un professionnel.
 
  1. Débrancher le boyau d’arrosage du robinet extérieur et vidanger la partie du conduit qui traverse le mur de fondation. Un robinet extérieur conçu avec une protection contre le gel est fortement recommandé. En plus, ce robinet doit être équipé d’un dispositif bris-vide, qui empêche que votre réseau d’alimentation en eau potable soit contaminé par effet de contre-siphonnage.

Robinet extérieur

  1. Faites ramoner votre cheminée. Quand du bois est brûlé lentement, il produit du goudron et autres vapeurs organiques qui, lorsque combinées à l’humidité relâchée, forme de la créosote. Les vapeurs de créosote se condensent dans le conduit relativement froid de la cheminée par un feu à combustion lente. C’est ainsi que la créosote s’accumule sur les parois du conduit de fumée. Lorsque la créosote s’enflamme, elle produit un feu extrêmement chaud. …Un dépôt de créosote de seulement 1/8 po (3 mm) d’épaisseur peut causer un incendie.
  2. Si votre habitation est équipée d’un puisard et d’une pompe d’évacuation, vérifier son bon fonctionnement. Notez que cet équipement protège votre maison contre les dégâts d’eau. La pompe est un élément souvent négligé par les propriétaires. Dites-vous aussi que celle-ci n’a pas une durée de vie illimitée. Dans le doute qu’à sa condition ou son âge, contactez une entreprise spécialisée en plomberie.
  3. Retirez les moustiquaires des fenêtres pour permettre à l’air chaud d’atteindre le vitrage et ainsi prévenir la condensation.
  4. Inspecter votre fondation. Une fissure aussi minime soit-elle peut permettre à l’eau de s’infiltrer à l’intérieur et de causer de sérieux dommages à votre habitation. 
 

Suivre Flair Inspection sur Facebook : L’inspecteur vous répond | Facebook

Autres Articles

Rendre sa piscine sécuritaire

Rendre sa piscine sécuritaire

Qu’est-ce que ça veut dire, rendre sa piscine sécuritaire ? Et bien, c’est tout simplement d’empêcher que des enfants puissent avoir accès à votre piscine trop facilement et ainsi réduire les risques de noyades.

La suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenir une soumission

Simple - Rapide - Efficace

Pour obtenir une soumission concernant l’inspection de votre bâtiment, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant.